27.1.09

Sérigraphie au Bistrot des Artistes





C'est dans le 5e, c'est au Bistrots des Artistes, ce sont des posters sérigraphiés de Romain Nougairède : concerts, théâtre, film, Mais c'est surtout pour boire un coup ! (Cocoon, The Rodeo, Coco, Kiss Kiss Bang Bang, Sarazvati, Of montréal, Syd Matters, looker, Domingo, Rock&Roll, Da Brasilians, Axe Riverboy, Fugu)… Bistrots des Artistes, 6 rue de Anglais, 5e (M° 10 : Maubert Mutualité)

18.1.09

PSHIIIIIT

C'est mardi 20 janvier, c'est au bar Les Disquaires, et ça va dépoter ! Venez écouter Nito et Emilie avec PSHIIIIIT, 6 Rue des Taillandiers (bastille).

15.1.09

Univers poétique

Ce jeudi, ne manquez pas l'exposition [Ma + Chr] dès 19h30, au bar le Xème (22 rue Mazagran dans le 10e), "Rondins de bois + Petits chiens". On peut découvrir le travail graphique de Christine ici, et celui de sa copine illustratrice Mathilde . Et en musique s'il vous plait, avec le set de leur copain [Cha].

2.1.09

Banalité peu commune

Probablement LA bd d'auteur à découvrir cette année. Ferme 54 est un magnifique recueil israélien né de la collaboration de l'illustrateur et de sa sœur écrivain, Galit & Gilad Seliktar, qui retrace à travers trois histoires une enfance et une époque marquées par la guerre, les drames familiaux, et nous offre une vision bouleversante de la vie d'une jeune femme, d'apparence relativement classique quant au passage de l'enfance à l'adolescence. Aux éditions Ca et Là

Nage exaltante

Une des dernières meilleures bandes dessinées lues, avec celle présentée ci-après, que ce Goût du chlore de Bastien Vivès, d'une sensibilité et tant au niveau de la narration que du dessin. Et qui m'a été bien utile le soir même en faisant mes quelques longueurs de dos crawlé ! On la trouve chez Casterman.


Virtuosité littéraire

Il est toujours difficile de finir un livre que l'on dévore, ce qui est bon signe car cela prouve qu'il est plutôt bien. C'est le cas de l'Excuse, le dernier roman de Julie Wolkenstein, qui fait un parallèle entre la vie de l'héroïne et celle de Portrait d’une femme de Henry James, de manière savante et captivante. A lire sur la plage pour se détendre, ou à défaut au coin du feu ! Les adeptes des tournures de style de la langue française se régaleront de l'écriture de ce livre que l'on trouve chez P.O.L.